Le brexit secouera-t-il votre facture télécom ?

Même si le brexit impacte considérablement le monde des affaires, vous n’avez aucun souci à vous faire en tant qu’utilisateur mobile vers et depuis le Royaume-Uni. Rien ne change chez Orange pour la téléphonie fixe et mobile, les SMS et la data.
 

1. Qu’est-ce que le brexit et pourquoi a-t-il eu lieu ?

Suite à un référendum en juin 2016, 51,9 % des Britanniques ont décidé de quitter l’Union européenne. Moins d’un an plus tard, la Première ministre Theresa May a officiellement lancé les négociations sur les conditions de cette sortie. La principale pierre d’achoppement ? La frontière entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord, qui redeviendra une frontière extérieure de l’Union européenne suite au brexit.

 

2. Conséquences pour les entreprises

Quoi qu’il en soit, le brexit aura également un impact majeur sur les entreprises belges. Le Royaume-Uni est en effet un partenaire commercial de premier plan. De nombreuses entreprises belges y ont des clients, des partenaires ou des relations commerciales. En 2018, 5 % des appels B2B internationaux étaient passés vers le Royaume-Uni. Selon BNP Paribas Fortis, le Royaume-Uni est le quatrième plus grand partenaire commercial de la Belgique. Il représente 7,7 % des exportations belges (et 5,5 % des importations).

Selon 45 % des CEO belges, la croissance économique mondiale devrait fléchir cette année. Outre les conflits commerciaux et le climat politique, ils considèrent surtout le brexit comme la principale cause de cette baisse. C’est ce qu’a encore récemment révélé une enquête menée par PwC auprès de plus de 1 300 CEO à travers le monde, dont la Belgique. Les répercussions du brexit ne doivent pas être sous-estimées.

 

3. Tarifs inchangés

Aucun doute ne devrait actuellement planer sur votre facture télécom. Bien que le Royaume-Uni quitte l’Union européenne, il ne quitte pas pour autant le navire aux yeux d’un fournisseur télécom tel qu’Orange.

Rien ne change : le surf, les appels et les SMS restent aux mêmes tarifs que dans et vers les autres États membres de l’Union européenne. Et ce qui s’applique aux tarifs s’applique également aux forfaits. Tous les forfaits disponibles pour la zone Union européenne restent valables pour le Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni faisait déjà partie de la zone Union européenne (zone 1) d’Orange. Et c’est toujours le cas. La décision politique concernant le brexit n’a donc aucun impact sur les tarifs télécoms d’Orange. 

 

Plus d’informations sur nos tarifs!

Intéressé par notre offre?

Vous souhaitez un rendez-vous commercial ? Un conseiller vous rappelle.