Un smartphone ou une tablette ?

03.06.2014

Les smartphones, tablettes et phablets ont chacun leurs partisans et leurs détracteurs convaincus. Indépendamment des arguments techniques, Forrester Research a étudié les situations qui favorisent l’utilisation soit d’une tablette, soit d’un smartphone.


Forrester Research commence par faire une distinction dans la manière d’utiliser nos gadgets. Les tablettes sont, d’après l’entreprise, idéales pour ce qu’elle appelle ‘l’internet passif’. Vous les utilisez surtout pour écouter et consulter divers médias ou pour surfer en ligne. De l’autre côté, les smartphones sont avant tout des outils pour communiquer, pour traiter de petits contenus et pour utiliser des applications mobiles.  

 

Endroits d’utilisation

Les tablettes sont surtout utilisées à domicile, tandis que les smartphones s’avèrent utiles tant à la maison qu’en déplacement. Les smartphones sont rarement, voire jamais, prêtés à des tiers, tandis que les tablettes passent aisément de main en main. Comprenez : utilisées par le conjoint et ses propres enfants.

Le top 3 des endroits les plus populaires pour utiliser la tablette se compose du séjour (72 %), de la chambre à coucher (63 %) et de la cuisine (40 %). Le bureau privé arrive seulement en quatrième position (26 %) alors que le bureau de l’employeur doit se contenter de la huitième place avec 20 %.

Pour les smartphones, le tableau est tout autre. Le top trois se compose des magasins (75 %), de la voiture (74 %) et du séjour (67 %). Dans le bureau privé, le smartphone est légèrement plus populaire que la tablette avec 31 %, mais la différence se marque surtout au niveau du bureau de l’employeur. Les tablettes (huitième place avec 20 %) doivent s’y incliner face aux smartphones (58 %). Forrester Research souligne toutefois qu’il ne faut pas sous-estimer l’intérêt commercial des tablettes. Les transactions financières sont, par exemple, conclues 2,5 fois plus souvent sur des tablettes que sur des smartphones. Il n’est donc pas étonnant que les perspectives pour les tablettes soient positives : selon les estimations, nous compterons pas moins de 760 millions de tablettes utilisées en 2016, dont plus d’un tiers par des entreprises.

 

Un smartphone ou une tablette ? Faites votre choix ici.

Intéressé par notre offre?

Vous souhaitez un rendez-vous commercial ? Un conseiller vous rappelle.