CurieuzeNeuzen : l’IoT en faveur du climat

14.12.2021

Le projet CurieuzeNeuzen in de Tuin de l’Université d’Anvers est terminé. Ou pas… Les chercheurs envisagent une suite à leur étude du climat dans les jardins flamands. Ils s’appuieront encore sur le réseau IoT à bande étroite d’Orange Belgium.

Qu’en est-il de la chaleur et de la sécheresse dans les jardins, les parcs et les plaines de jeu de Flandre ? La grande enquête citoyenne et scientifique CurieuzeNeuzen in de Tuin a tenté de répondre à cette question l’an dernier. L’Université d’Anvers (UA), à qui l’on doit l’initiative, a collaboré avec Orange pour l’aspect technologique. Entre avril et octobre, cinq mille citoyens ‘curieux’ ont installé une station équipée de capteurs intelligents dans leur jardin. Grâce au réseau IoT à bande étroite (NB-IoT) d’Orange Belgium, les capteurs des stations ont recueilli quotidiennement des informations uniques sur les différences d’humidité et de température entre les jardins. Résultat : des données sur les nuits glaciales d’avril ou les îlots de chaleur urbains. Toutes les stations étaient également interconnectées grâce au réseau Orange.

 

Des informations uniques

L’été le plus humide de ces deux derniers siècles est tombé à pic pour l’étude. Les stations sont venues combler une lacune dans nos connaissances : comment les jardins peuvent-ils agir comme des éponges et absorber les précipitations extrêmes ? D’autres informations sont néanmoins nécessaires pour que l’étude sur la chaleur et la sécheresse soit vraiment complète. Les chercheurs veulent en savoir plus sur l’interaction entre la sécheresse et la chaleur. L’étude citoyenne sera donc prolongée d’un an. Si nous connaissons un été plus sec et plus chaud, les scientifiques pourront aussi comparer les données : comment les jardins réagissent-ils à une journée chaude pendant une année humide par rapport à une journée chaude pendant une année sèche ? Pour mettre ces données à la disposition des chercheurs, un millier de citoyens participeront à nouveau à l’enquête sur le climat dans leur jardin.

 

Mise à jour logicielle

Les mesures, réalisées à grande échelle, fournissent également à Orange Belgium un aperçu unique du comportement des capteurs sur son réseau NB-IoT dans différents environnements, tant dans les plaines de campagne que dans les jardins clos d’une ville. Après l’analyse détaillée du premier cycle de l’étude, les ingénieurs d’Orange ont procédé à une mise à jour logicielle pour améliorer la transmission des données des capteurs. Les participants ont ensuite récupéré une station actualisée. Orange va redéployer son réseau NB-IoT pour le projet, en s’appuyant sur les connaissances et l’expérience acquises grâce aux capteurs. 

Le nombre d’applications IoT devrait connaître une croissance explosive dans les années à venir. CurieuzeNeuzen in de Tuin et Orange Belgium sont des pionniers dans ce domaine. Ils montrent comment la collecte de données basée sur l’IoT peut aider les scientifiques à étudier les écosystèmes et le changement climatique.

 

Renseignez-vous sur les possibilités de l’IoT

Bonjour, intéressé-e
par notre offre ?
Bienvenue sur
Orange.

Merci de votre intérêt pour nos offres business, organisons un rendez-vous commercial.

Êtes-vous déjà client-e business chez Orange ?