L’étude CurieuzeNeuzen devient intelligente grâce à Orange

03.05.2021

Qu’en est-il de la chaleur et de la sécheresse en Flandre ? Telle est la question à laquelle s’intéresse le projet CurieuzeNeuzen de l’Université d’Anvers. Orange contribue à cette étude environnementale avec la technologie intelligente.

Jusqu’en octobre, 5 000 capteurs de l’Université d’Anvers (UA) s’invitent dans les jardins et les parcs flamands pour mesurer la température et la teneur en humidité du sol. Afin de capter ces données à grande échelle, de les collecter et de les suivre en temps réel, les chercheurs avaient besoin d’un partenaire technologique fiable. Orange a pris la balle au bond avec son tout nouveau réseau NB-IoT (Narrowband Internet of Things). "Les chercheurs devaient initialement lire les données sur place à l’aide d’un adaptateur USB. Nous avons trouvé un moyen de rendre les capteurs ‘intelligents’ et de les interconnecter", explique Michaël Peeters, Directeur Innovation chez Orange Belgium. 

"C'était l’occasion idéale de déployer notre réseau NB-IoT."

Live Objects

"De commun accord avec le développeur des capteurs, nous avons choisi un module dual mode, adapté à la fois au NB-IoT et au LTE-M (4G). Nous avons également examiné la batterie, car elle est essentielle à la longévité des capteurs. C’était l’occasion idéale de déployer et de tester notre réseau NB-IoT, en combinaison avec notre plateforme de connectivité améliorée Live Objects. Le plus difficile a été de rendre le capteur ‘intelligent’ sans trop en changer la forme, mais en réduisant la consommation au minimum. Nous devions également limiter le volume des données transmises. Un défi que nous avons relevé avec brio." 

"Outre les résultats des mesures quotidiennes, le projet permet à Orange de recueillir des informations enrichissantes sur le comportement d’un aussi grand nombre de capteurs NB-IoT sur le réseau. La durée du projet et l’homogénéité de la répartition géographique à travers la Flandre sont des paramètres particulièrement intéressants. Sans oublier l’interaction entre le capteur et le réseau, qui constitue un aspect non négligeable à faire analyser par nos ingénieurs", souligne Michaël Peeters.

"Limiter le volume des données envoyées fut un réel défi."

Sécurité

Chaque capteur de l’UA contient quatre sondes : trois d’entre elles surveillent la température, la dernière mesure l’humidité. "Un capteur lit et enregistre les valeurs tous les quarts d’heure et se connecte à notre réseau une fois par jour. Les données recueillies sont transmises de manière binaire, sécurisée et fiable à la plateforme Live Objects. L’UA peut y récupérer les données et les afficher sur le tableau de bord personnel de chaque participant. Une fois les données transmises, le module NB-IoT se remet en mode veille. La technologie permet d’effectuer pour la première fois des mesures à grande échelle et en temps réel à l’aide de capteurs abordables", indique Michaël Peeters. 

"Cette technologie permet des mesures à grande échelle et en temps réel."

A propos du projet CurieuzeNeuzen

Qu’en est-il de la chaleur et de la sécheresse dans les jardins, parcs et plaines de jeux flamands ? C’est la question à laquelle l’étude scientifique citoyenne à grande échelle CurieuzeNeuzen in de Tuin cherche à répondre. Cette étude a été lancée par l’Université d’Anvers, qui collabore à cet effet avec une série de partenaires, dont Orange pour l’aspect technologique. Entre avril et octobre 2021, 5 000 citoyens ‘curieux’ installent un capteur dans leur jardin. Cette station intelligente mesure la température et la teneur en humidité du sol. 

Les capteurs prennent les mesures simultanément à de nombreux endroits différents, ce qui représente une avancée majeure dans la recherche environnementale. Les chercheurs peuvent exploiter directement les données, en vérifier la qualité et suivre en direct la température et la teneur en humidité en Flandre. Les résultats des différents points de mesure seront affichés sur une carte afin de déterminer un indice de chaleur et de sécheresse pour la Flandre. Un modèle statistique informatique mettra en lumière les raisons pour lesquelles il fait frais et sec dans un jardin ou chaud et humide dans un autre. Ce projet a également pour objectif de sensibiliser la société à l’environnement et au climat.

 

 

Pourquoi l’Internet of Things est-il essentiel pour l’analyse des données ? Apprenez-en plus sur notre site web turndataintovalue.be

Intéressé par notre offre?

Vous souhaitez un rendez-vous commercial ? Un conseiller vous rappelle.