La perfection ou pas ? Orange teste l’iPhone 12

12.11.2020

L’annonce du dernier iPhone est le moment fort de l’année pour de nombreux fans d’Apple. Cette fois, le smartphone se décline en quatre versions portant toutes le numéro 12. Orange a analysé pour vous ses points forts et ses faiblesses.

Cet automne, Apple lance quatre nouveaux iPhone : le 12 Mini, le 12, le 12 Pro et le 12 Pro Max. Outre leur numéro, ils ont en commun le fait d’être tous plus chers que ceux de la génération précédente… sauf le Mini. En outre, dans le but d’encourager la durabilité, ils sont livrés sans la plupart des accessoires. 

Une question subsiste : sont-ils plus performants ? Lorsque nous avions fait le point sur l’iPhone X fin 2017, nous avions remarqué que ceux qui ne jurent que par l’iPhone estimaient que l’appareil le plus récent et le plus cher était toujours le meilleur. La gamme 11 lancée fin 2019 n’a pas dérogé à la règle. Par ailleurs, l’iPhone SE, sorti ce printemps, offrait des performances presque équivalentes pour la moitié du prix. La mise à niveau parfaite à nos yeux.

 

5G

La grande nouvelle ? Avec ce modèle, Apple prend enfin le train de la 5G en marche. Une évolution progressivement adoptée par différents opérateurs et déjà bien présente chez la plupart des autres marques. La 4G+ est déjà très rapide, mais qui refuserait de bénéficier de vitesses encore plus élevées ? Notez toutefois qu’étant donné que la batterie s’épuise plus vite en 5G (un point toujours délicat avec l’iPhone), la série 12 n’active la dernière technologie cellulaire que si le débit de données l’exige, par exemple lorsque vous regardez des films en streaming. De quoi prolonger la durée de vie de la batterie. Nous la testerons dès que la 5G sera disponible, si la mise à jour logicielle adéquate est disponible.

 

Un superbe écran en 60 Hz

En ce qui concerne l’affichage, les appareils de la famille 12 (y compris le 12 et le 12 Mini) sont dotés de l’écran Super Retina XDR OLED, ce qui permet à Apple de se mettre aux normes du marché. Nous déplorons malheureusement un rafraîchissement de 60 Hz seulement, contre 120 Hz pour la plupart des modèles phares des autres vendeurs. Dommage, selon nous, car plus le nombre d’images par seconde est élevé, plus l’affichage est fluide. Cette fluidité accrue diminue néanmoins la durée de vie de la batterie, ce qui explique probablement pourquoi Apple n’a pas encore sauté le pas... 

La puce A14 Bionic est plus rapide que la puce A13 de l’iPhone 11, tandis que la mémoire vive est portée à 6 Go sur les modèles 12 Pro et 12 Pro Max.

 

Design épuré, résistant aux chocs

Apple fait quelque peu marche arrière ces derniers temps. Là où l’iPhone SE avait réintroduit le bouton d’accueil physique au début de l’année, la famille 12 abandonne les bords arrondis peu pratiques pour revenir à des bords droits qui rappellent les séries 4 et 5. Les derniers iPad témoignent également de cette évolution.

Apple a également travaillé sur la résistance aux chocs et aux rayures de la vitre en verre. Une exclusivité dans l’univers des smartphones. L’écran nommé « Ceramic Shield » est composé de nanocristaux de céramique durcis, intégrés dans la matrice de verre. Une prouesse technologique, car la céramique n’est normalement pas transparente. L’arrière conserve le renforcement par double échange d’ions des appareils précédents. 

 

Parfait, mais…

Pour ceux qui ne jurent que par la marque à la pomme, la famille de l’iPhone 12 frôle la perfection. Mais ces nouveautés Apple comportent aussi des lacunes. Par exemple, la mémoire interne n’est, comme toujours, délibérément pas extensible. Vous devrez donc toujours prendre un abonnement payant à iCloud. La boîte ne contient, par ailleurs, pas de chargeur ni d’écouteurs. En cause : la volonté d’encourager la durabilité et d’inciter les clients à utiliser de vieux chargeurs et écouteurs pour économiser les ressources. Si vous voulez que votre appareil se recharge plus vite, vous pourrez éventuellement acheter un nouveau chargeur. Les derniers iPhones ne sont livrés qu’avec un câble USB-C vers Lightning. Comme la plupart des chargeurs utilisent un port USB-A, la présomption de durabilité paraît quelque peu ironique : le prix n’est d’ailleurs pas inférieur à celui des modèles précédents, qui étaient, eux, livrés avec un chargeur.

Enfin, Apple pèche sur un point crucial : le fait de s’en tenir à la seule reconnaissance faciale au lieu de la reconnaissance d’empreintes digitales. À une époque où les masques buccaux font partie intégrante de notre quotidien, cela témoigne d’un manque de perspicacité. Ou plutôt de flexibilité ?

 

Conclusion ? Le nouvel iPhone a beaucoup à offrir, mais ne gagne pas sur tous les fronts. Découvrez toutes les caractéristiques de cet appareil sur notre site internet.

Intéressé par notre offre?

Vous souhaitez un rendez-vous commercial ? Un conseiller vous rappelle.