AllMat souhaite devenir l’Amazon belge des matériaux de construction

12.07.2021

Après une infidélité de quelques mois, AllMat est heureux de revenir chez Orange. Car l’entreprise a de grandes ambitions. Et pour les réaliser, la connectivité entre ses collaborateurs mobiles est essentielle.

« Entre Orange et AllMat, c’est comme un remariage »

La société AllMat ne manque pas d’ambition. Et cela se voit. Impossible de la manquer à l’approche de Ciney, la ville où cette entreprise familiale de matériaux de construction a établi son siège social : des panneaux indicateurs me guident sans la moindre difficulté vers le site principal de l’entreprise, un bâtiment moderne aux lignes épurées et sans fioritures. Ici, tout respire la fonctionnalité et la modernité, sans pour autant sacrifier la convivialité.

AllMat, est une entreprise familiale de matériaux de construction, qui gère un réseau de 13 points de vente sur les axes N4 et E411 (principalement installés dans les Provinces de Namur (Andenne, Beauraing, Bièvre, Ciney, Cognelée, Dinant, Floreffe) et du Luxembourg (Marche-en-Famenne, Hotton et Libramont) et avec un point de vente dans le Hainaut (Nalinnes), en région liégeoise (Seraing) et dans le Brabant Wallon (Orp-Jauche) et un centre logistique. AllMat, qui emploie près de 350 équivalents temps plein, affiche une belle croissance et ne cache pas ses ambitions. "Nous sommes fiers de nos racines namuroises et nous souhaitons devenir le ‘petit Amazon’ régional des matériaux de construction", m’explique Pascal Poncin, directeur des Ressources Humaines, en me faisant découvrir le chantier de construction du nouveau hall logistique qui sera dédié au commerce en ligne et à la centralisation logistique du Groupe.

Je rencontre Pascal Poncin, DRH d’AllMat, par une journée ensoleillée. "En fait, nous ne sommes pas encore – ou plutôt ‘plus’ – clients d’Orange", m’explique d’emblée Pascal Poncin. "Nous sommes en période intermédiaire. Nous serons à nouveau bientôt reconnectés au réseau ". Et manifestement, pour le directeur des RH, le temps ne passe pas assez vite. "Nous avons été clients d’Orange pendant 15 ans, et nous avions noué des relations tellement fortes avec notre délégué que nous l’avons ‘suivi’ lorsqu’il a changé d’employeur, un autre opérateur belge. Mais nous avons immédiatement déchanté, car les services techniques n’étaient pas à la hauteur".

« Nos interlocuteurs chez Orange sont proches de nous et très attentifs, et foisonnent de nouvelles idées. »

"Nous sommes impatients de retrouver les services d’Orange, car le support est extraordinaire. Nous nous connaissons tellement bien qu’en cas de problème, le service technique sait d’emblée s’il y a urgence ou pas. Et nous n’avons pas perdu au change en signant notre nouveau contrat : notre nouveau représentant connaît très bien son sujet et est à l’écoute de nos besoins. Il nous a proposé de travailler dans le cadre du programme Business Experts Team", poursuit Pascal Poncin, visiblement soulagé.

« Nous sommes impatients de retrouver les services d’Orange. »

Le ‘basculement’ est imminent. Les 240 numéros de téléphonie mobile ont été négociés et répartis en quatre catégories d’abonnements Shape. "Nous avons d’abord nos magasiniers qui doivent être joignables en permanence sur le site pour des conseils ou des renseignements sur les produits. Nous avons ensuite nos commerciaux et nos chauffeurs qui sont en permanence sur la route. Et enfin, nous avons les managers et la direction, pour terminer par les propriétaires de l’entreprise, Arnaud et Amélie Body qui se déplacent parfois à l’étranger et qui doivent être joignables partout dans le monde."

"En vue de ce basculement, nous avons reçu toutes les cartes dans des enveloppes nominatives pour chacun de nos collaborateurs, avec leur numéro de téléphone. Ce sera un jeu d’enfant de les distribuer, alors que je m’attendais à un vrai casse-tête", me confie M. Poncin. "Et une formation est prévue afin que nous puissions nous-mêmes gérer certaines opérations simples, comme des modifications d’options ou des transferts. Cela nous donnera plus d’autonomie".

Nous nous quittons en nous promettant de nous recontacter après le basculement vers le réseau d’Orange. Pascal Poncin me serre la main avec un grand sourire : "Je suis certain que tout se passera comme une lettre à la poste : entre AllMat et Orange, c’est comme le remariage de deux conjoints qui se connaissent à la perfection."

 

Epilogue

Comme convenu, je recontacte Pascal Poncin après une dizaine de jours. Son enthousiasme est palpable. "Le transfert vers Orange s’est super bien passé. Nous avons repris un partenariat très enrichissant et très professionnel. Nos interlocuteurs chez Orange sont proches de nous et très attentifs, et foisonnent de nouvelles idées. Nous allons par exemple mettre en place Enterprise Messaging, un système d’envoi de SMS ‘de masse’ pour tenir tous nos collaborateurs informés de l’actualité de l’entreprise. Notre personnel mobile – nos chauffeurs et nos magasiniers – ne sont pas en permanence en face de leur écran d’ordinateurs et passent souvent à côté d’informations importantes. C’est un pas de géant pour notre communication interne", raconte un Pascal Poncin visiblement heureux et intarissable. "Nous venons de suivre la formation convenue sur l’Espace client et tout s’est bien passé. Il n’y a qu’un mot qui me vient à l’esprit pour résumer la situation : TOP !"
 

« Notre retour vers Orange ne nous a rien coûté. Au contraire ! »

 

Vos collaborateurs mobiles doivent être joignables partout et à tout moment ? Les Business Experts d’Orange regorgent d’idées.

Intéressé par notre offre?

Vous souhaitez un rendez-vous commercial ? Un conseiller vous rappelle.