Déconfinement : comment les entreprises voient-elles l’avenir ?

11.05.2020

Les mesures prises pour endiguer la pandémie de coronavirus modifieront-elles définitivement notre façon de travailler ? Orange a posé la question aux principales intéressées : les entreprises.

A la recherche d’une nouvelle normalité

Les entreprises relancent leurs activités, les magasins rouvrent leurs portes et les enfants – du moins une partie d’entre eux – reprendront bientôt le chemin de l’école. Le retour à la normale devrait se faire progressivement. Mais reprendrons-nous nos anciennes habitudes ou sommes-nous en chemin vers une nouvelle normalité ? Orange a proposé aux entreprises belges quelques postulats sur notre avenir. 75 participants ont partagé leurs attentes en matière de RH, ICT, Operations et sécurité informatique.

 

Les bureaux paysagers survivront à la crise du coronavirus

Sur le plan de la gestion des RH, tout le monde s’attend à ce que le travail soit plus flexible après la crise. 82 % des participants à l’enquête s’attendent à ce que les heures de travail soient plus flexibles et 79 % à davantage de télétravail. Cette flexibilité devrait cependant se limiter au temps et au lieu. Aucun changement n’est attendu dans le domaine du management. Le télétravail et les horaires flexibles deviendront peut-être la nouvelle norme, mais l’autogestion n’est pas à l’ordre du jour.

Contrairement aux affirmations des médias, nous ne transformerons pas nos bureaux de l'ère post-corona en petits espaces fermés. Le COVID-19 ne marquera donc pas la fin des bureaux paysagers.

 

Les vidéoconférences et webinaires sont désormais ancrés dans nos habitudes de travail

Ces dernières semaines, les réunions en ligne et webinaires se sont rapidement fait une place dans nos habitudes de travail. Les outils collaboratifs sont désormais bien ancrés dans notre façon de travailler et on ne s’attend pas à ce qu’ils disparaissent. Près de 90 % des personnes interrogées estiment qu’à l’avenir elles utiliseront plus souvent des logiciels collaboratifs comme Microsoft Teams, Lifesize ou Cisco Webex. Cette évolution va de pair avec une utilisation plus intensive des applications Cloud.

Sur le plan matériel, des changements se font également sentir : pendant la crise du coronavirus, de nombreux employés ont pu utiliser leur smartphone, ordinateur portable ou tablette. On s’attend à ce que beaucoup d’entreprises équipent davantage leurs collaborateurs d’appareils mobiles.

 

Les réunions en ligne remplaceront les voyages d’affaires

C’est sur le plan opérationnel que les entreprises s’attendent aux changements les plus importants. Ainsi, notre enquête recèle de bonnes nouvelles pour l’environnement : les réunions en ligne remplaceront les voyages d’affaires. L’usage a démontré qu’une vidéoconférence offrait de vastes possibilités et de nombreuses entreprises indiquent qu’elles comptent revoir leur politique en matière de voyages d’affaires et limiter les déplacements à l’étranger.

La plupart des entreprises ayant investi dans un webshop pendant la crise continueront sur cette voie après la fin de la pandémie. La crise du coronavirus aura donc donné un coup de pouce à l’e-commerce, y compris à long terme. Mais ceux qui pensent que les entreprises feront davantage appel à des partenaires locaux après la crise devront revoir leur copie. Un peu plus de la moitié des participants à l’enquête s’attendent à davantage de collaboration au niveau local. Mais si le concept « Buy local » séduit de nombreux consommateurs, ce n’est apparemment pas le cas des entreprises.

 

La lutte contre la cybercriminalité fait désormais partie des priorités informatiques

Sur le plan de la sécurité informatique, les entreprises ont compris qu’il était important de sensibiliser leurs collaborateurs aux dangers de la cybercriminalité. La protection des appareils mobiles contre les maliciels (ou « malware ») fait désormais partie des priorités : 75 % des personnes interrogées indiquent qu’elles comptent s’investir davantage dans cette problématique.

On peut s’étonner que peu d’entreprises envisagent à l’avenir d’investir dans des connexions VPN, qui offrent plus de stabilité. Cela peut s’expliquer par le fait que bon nombre d’entre elles ont réalisé ces investissements pendant la crise du coronavirus.

 

Votre entreprise est-elle prête pour la nouvelle normalité, où le télétravail, les connexions VPN et la protection contre les cybercriminels joueront un rôle essentiel ?

 

Intéressé par notre offre?

Vous souhaitez un rendez-vous commercial ? Un conseiller vous rappelle.